La déchéance de nos sociétés, face à l’islam, sera plus rapide que celle de l’empire romain

L’Islam, n’en déplaise aux intégristes de la pensée unique n’est pas une religion comme les autres. Un parti islamique n’en déplaise aux ayatollahs du politiquement correct n’est pas un parti comme les autres. L’idéologie islamique a un but ultime, une fin en soi : celle d’instaurer une théocratie, une oumma qui recouvrira de son voile de plomb les deux berges du bassin méditerranéen.

Nos gouvernements européens courtisés par des élites béates aux principes philosophiques autant obscurs que simplistes ont aidé à la réalisation partielle de ce triste dessein au sud de la Méditerranée, berceau de notre civilisation occidentale, et se sont rendus complices sinon coupables pour l’Histoire du passage d’une dictature à l’obscurantisme islamique irréversible.

Ces mêmes élites autoproclamées mues d’une insondable bêtise essaient consciemment ou inconsciemment d’imposer ce triste état des choses au nord et accumulent en conséquence les ingrédients d’une situation explosive à moyen terme en Europe, fomentée par les tensions futures qui  surgiront entre le nord et le sud du bassin méditerranéen.

Notre civilisation occidentale est confrontée à deux types de jihad islamique : le jihad guerrier du sud de la Méditerranée et le jihad sociétal, économique et culturel, actuellement relativement pacifique mais faussement pacifiste, qui est en train de se tramer ostensiblement avec l’aide de nos collabobos islamophiles dans notre vieille Europe historiquement démente, culturellement déracinée et spirituellement exsangue.

Je prends pour exemple d’actualité, la polémique sur la viande halal soulevée à raison par Marine Le Pen à l’occasion des élections présidentielles en France. L’implémentation systématique de l’abattage selon les dogmes islamiques sous prétexte d’une flambée incontrôlable des prix de la viande dans le cas de l’abattage conventionnel après étourdissement, n’est plus ni moins qu’un exemple parmi tant d’autres de l’islamisation passive subie, et de son acceptation tacite sous couvert d’argumentaires économiques.

Cette rhétorique n’est pas sans rappeler le mécanisme de conversion des vaincus à l’idéologie islamique qui était dans sa grande majorité nullement motivée par une conviction personnelle et pieuse, en dépit du bon sens de tout être humain normalement cérébré souhaitant embrasser une telle idéologie.

Les conversions à cette entreprise sectaire étaient souvent mais de manière non exclusive réalisées par le biais du sabre et des razzias opérées du temps du prophète et surtout plus tard après sa mort. Mais il est un fait historique qu’une proportion significative des conversions l’a été pour des raisons purement économiques afin de fuir la djizya, l’impôt imposé par l’envahisseur arabe. Consentir à consommer halal, à retirer nos signes cultuels d’appartenance chrétienne, à adapter les tenues vestimentaires de nos femmes en fonction de la population de certains quartiers etc etc, est-ce cela la nouvelle djizya des occidentaux ?

Il aura fallu deux siècles à l’empire romain pour choir, mais la déchéance de nos sociétés contemporaines spirituellement démunies face à cette islamisation par défaut – économique, éducative, sociale, culturelle, démographique… – et  qui se sont laissées envahir par une idéologie fourbe, conquérante et irrespectueuse de notre identité, sera bien plus rapide.

Notre seul espoir de pouvoir contrer cette invasion musulmane est d’oser affirmer sans ambiguïté notre identité et clamer haut et fort nos fondements communs profondément inspirés du christianisme. Car le bilan de notre laïcisation qui n’a pas su se fédérer face à l’envahisseur et aux pièges de ses contradictions n’est pas difficile à faire. Elle a eu comme conséquence notre transformation en dhimmis involontaires et à permettre subrepticement à l’islam de nous dominer, jusqu’au point où une remise en cause de cet état de fait s’avérerait trop coûteuse.

Pierre Mylestin

http://ripostelaique.com/la-decheance-de-nos-societes-face-a-lislam-sera-plus-rapide-que-celle-de-lempire-romain.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :