1933 : Ein reich, ein volk, ein Führer – 2012 : Une oumma, un peuple, un Prophète

L’histoire se répète et les hommes n’apprennent donc jamais. L’esprit munichois des collabos qui a imprégné toutes les castes de la classe politique, médiatique, culturelle sans distinction idéologique est toujours le même, imperméable aux leçons tragiques données par l’histoire ancienne et contemporaine.

Nos dirigeants islamophiles sont devenus bêtes et méchants, imperturbables devant la gravissime réalité flagrante de la réalisation inexorable de l’oumma, tellement qu’ils sont aliénés par l’idéologie totalitaire de l’antiracisme qu’il vénèrent, le tiers-mondisme conquérant qu’ils adulent au nom de principes contenus dans des lois liberticides imposant la lubie du vivre ensemble dans une société multiculturelle prônée par les officines subsidiées du « racisme anti-blanc ».

Tellement stupides qu’ils ne savent pas que l’islam est une idéologie encore plus mortifère que le nazisme qui s’en est d’ailleurs inspiré, et que toutes deux prônent irrévocablement le culte de la haine de l’autre et le recours systématique à la force.

Tellement aveugles qu’ils sont devenus incapables de discerner les dangers réels qui nous menacent, ce sabre islamique qui nous effleure la gorge, et la vocation de l’idéologie islamique à vouloir dominer le monde.

Tellement coupables et responsables vis à vis de la vie des futures générations de leur abjuration volontaire et de leur soumission devant une idéologie avec laquelle il est impossible de coexister pacifiquement.

Tellement niais qu’ils s’émerveillent lors de la construction de mosquées, synonymes de futurs fours crématoires pour notre culture, nos traditions et notre morale judéo-chrétienne.

Tellement lamentables traîtres à ne pas oser affirmer leur propre identité face à la montée de l’ »islamisme », cette invention du politiquement correct qui souhaite dédouaner l’islam de toutes ses horreurs et de l’exonérer des innombrables crimes commis en son nom.

Tellement menteurs qu’ils n’osent pas dire que le Coran, qu’ils ont certainement lu, est encore plus destructeur que ne l’était Mein Kampf.

Tellement politiciens qu’ils aident directement l’islam à arriver au pouvoir absolu par des voies démocratiques et qu’il y restera au nom d’Allah, et oeuvrera ainsi par la suite à détruire cette même démocratie en retournant provisoirement contre nous nos droits de l’homme dont il exige actuellement de bénéficier, mais qu’il nous refusera en instaurant la charia.

Tellement serviles qu’il n’osent pas traiter avec l’islam comme il aurait fallu le faire avec le nazisme, avec franche pugnacité, sans aucun état d’âme et aucune empathie, car l’islam n’en a aucune à notre égard.

Tellement fossoyeurs de notre civilisation qu’ils nient qu’il n’y a qu’un seul et unique islam, comme il n’y a qu’un seul nazisme, tous deux expansionnistes, intolérants et déterminés.

Tellement perfides qu’ils considèrent que les vrais ennemis sont ceux de l’intérieur, les patriotes résistants qui veulent défendre leur nation.

Nous n’oublierons jamais nos bourreaux qui ont été élus et réélus, qui, au nom d’une tolérance partiale ont admis et imposé l’intolérant et l’intolérable.

Il n’y a plus de droite. Il n’y a plus de gauche. Il ne subsiste que deux camps : celui des résistants mécréants et celui des collabos islamophiles.

Et ces derniers, nous ne les oublierons pas lorsque l’heure des comptes aura sonné, lorsque le peuple reprendra en main son destin en voie d’islamisation.

Pierre Mylestin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :