Je m’interroge de plus en plus sur les musulmans dits modérés…

J’adresse une authentique demande de pardon et un sincère voeu de repentance à l’égard de tous mes concitoyens de confession musulmane, en particulier les modérés qui correspondraient à l’écrasante majorité silencieuse des adeptes de l’islam, contrairement aux islamistes qui n’en forment qu’une infime minorité, une exception qui confirme somme toute la règle que l’islam est bel et bien une religion d ‘amour et de paix.

Mea culpa donc envers mes compatriotes, adeptes modérés de l’islam, qui, à tort ou à raison, se sentent stigmatisés quotidiennement par mes semblables, ces citoyens indignes qui se disent de souche, patriotes voire identitaires. Ces citoyens musulmans à part entière, pratiquant une religion intrinsèquement tolérante, de plus en plus cruellement fustigés à cause de leurs nobles origines, de leur bienveillant culte, ostensiblement agressés quotidiennement par nos jugements arbitraires envers leur idéologie tolérante et harcelés par les innombrables procès d’intention injustes intentés à l’encontre de ses magnanimes fondements.

Cet acte de repentance, je le pose en espérant que ces populations daignent nous pardonner des innombrables crimes que nous sommes malheureusement encore et toujours en train de perpétrer et perpétuer à leur égard. Manifestement l’histoire ne nous a rien appris, et notre aveuglement séculaire ne peut que susciter l’indignation. Indignation surtout tournée envers nous-même, nos traditions, notre culture et surtout notre héritage judéo-chrétien responsables de nos agissements.
Indignons-nous de nous mêmes et de ce que nous sommes et de ce que nous avons été. A cet effet, je fais la promesse solennelle que dorénavant, je me dois d’ouvrir grands les yeux et de regarder avec plus d’humilité et d’objectivité impartiale cette nouvelle société riche de par sa diversité qui se dessine sous mon regard résigné.

 *أستغفر

Pourtant.

Même en écarquillant bien les yeux, il m’est difficile de ne pas remarquer que mes compatriotes musulmans dits modérés ne se désolidarisent pas en masse et publiquement de leurs coreligionnaires dits intégristes, qui prônent l’application stricte des préceptes abjects issus de l’idéologie islamique.

moderate_muslim

Même, en usant de la plus grande volonté, je ne peux que remarquer qu’il n’y a aucune velléité de ces musulmans dits modérés de condamner avec la plus grande fermeté les prêches des imams dans les mosquées-casernes et les incitations des plus hauts dignitaires de leur culte commun à pratiquer le jihad et la désobéissance civile en vue de la réalisation de l’oumma.

Même en considérant le contexte social comme circonstance atténuante, je constate que même les musulmans dits modérés et « sans histoire » issus de la troisième génération, sont responsables de l’écrasante majorité des incivilités, des délits, des meurtres, des expressions de haine envers la nation et ses citoyens de souche et des crimes commis au nom de l’islam.

Je suis stupéfait que les musulmans dits modérés qui s’affirment adeptes d’une religion de paix, ne dénoncent pas les appels explicites à l’esclavagisme, au meurtre, à l’anéantissement des non-musulmans, au massacre impitoyable des mécréants, appels exaltés clairement et sans équivoques dans les textes fondateurs de leur idéologie.

Je m’étonne également que l’écrasante majorité des musulmans dits modérés ne font aucun effort à prôner l’égalité hommes-femmes et ne dénoncent pas en masse les appels au viol, à la lapidation, à la flagellation, à la déshumanisation des femmes et leur mutilation, tous explicitement dictées dans leur idéologie.

gtrgtr

 

Il m’est difficile de ne pas remarquer que les musulmans modérés ne manifestent pas avec autant de verve leur hostilité aux dogmes les plus sinistres issus de leur idéologie, avec la même combativité que leurs coreligionnaires immodérés lorsque ceux-ci se sentent outragés à l’évocation de la réalité historique de leur prophète : sanguinaire, menteur, rancunier, esclavagiste, meurtrier, asservisseur, obsédé sexuel et pédophile.

Je suis étonné de la réticence des musulmans modérés à affirmer ouvertement que les valeurs de la nation qui les a accueilli à bras ouverts priment sur ceux de l’islam qu’ils essaient sournoisement d’implémenter, islam qui n’hésitera pas à nous désintégrer afin de s’imposer sur nous et que ces mêmes musulmans modérés ne dénoncent pas les intimidations et les revendications de l’islam politique qui veut s’emparer de la nation afin d’imposer sa cruelle chape de plomb, car l’aspect politique fait partie intégrante et est l’essence même de l’islam.

Je suis triste que mes compatriotes musulmans modérés ne dénoncent pas le dénigrement de nos emblèmes culturels et cultuels, signatures inhérentes de nos valeurs, de nos traditions et de notre culture.

J’attends enfin avec impatience que l’écrasante majorité silencieuse des musulmans modérés se prononcent enfin sur leurs véritables aspirations. Abjureront-ils leur idéologie putride ou afficheront-ils sans fausse pudeur leur véritable loyauté envers elle à l’instar de leurs coreligionnaires immodérés, somme toute bien moins hypocrites qu’eux et moins dangereux car oeuvrant à visage découvert.

L’attente est me semble-t-il assez vaine et le seul point commun entre musulmans dits modérés et les islamistes, les fanatiques ou les progressistes, les jihadistes ou les faux-républicains c’est l’islam, et l’islam modéré n’est qu’une perversion sur sa véritable nature, une invention du politiquement correct pour disculper l’islam des crimes commis ouvertement, tacitement ou par omission intentionnelle par tous ses adeptes en son nom et celui de son prophète.

Dans cette interminable attente, je persiste à regarder autour de moi et je ne peux m’empêcher en conséquence de penser, mon Dieu, protégez-moi de l’ « islam modéré »,       l’ « islamisme » je m’en charge.

Pierre Mylestin

* implorer le pardon en néo-français.

Publicités

One Comment to “Je m’interroge de plus en plus sur les musulmans dits modérés…”

  1. La majorité des musulmans, silencieuse il est vrai, mais non pacifique, comme le croient stupidement les journaleux, attend son heure, c’est-à-dire le jour où, grâce à l’immigration et une forte natalité, les musulmans seront tellement nombreux qu’ils se passeront des services du parti socialiste pour fonder leur propre parti, islamiste bien sûr. Très probablement en 2022 (si ça ne pète pas avant), leur candidat pourra être assuré de la victoire, puisque, comme nous l’avons vu en Algérie en 1991, et plus récemment au Maroc, en Tunisie, en Lybie, et en Tunisie, lorsque les musulmans ont l’occasion de voter, ils votent à 75 % pour les islamistes. Les laïcs sont minoritaires et ne font pas le poids face à cette majorité qui souhaite une application stricte de l’islam, croyant naïvement qu’ainsi les problèmes seront résolus. D’ici là, la majorité des Français, encore endormie, a tout intérêt à se réveiller, car il en va de sa survie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :