Archive for juin, 2013

30 juin 2013

Douce rance.

Image

Publicités
30 juin 2013

La réalité.

La réalité, cette réalité macabre, ce fruit pourri, cette conception d’une société dysmorphique issue de l’idéologie 68arde que nos bienpensants ont tellement essayé, en vain, d’occulter, puis de voiler, qu’ils sont maintenant prêts à se crever les yeux pour ne plus devoir regarder en face leur chimère moribonde.

Image

29 juin 2013

Image

28 juin 2013

Vous avez perdu Monsieur Hollande.

Lettre ouverte à François Hollande, Président de la République.

« Alors si on fait les comptes :

• Vous faites adopter une loi qui viole les droits de la majorité, et des plus vulnérables, pour plaire à un lobby qui représente la minorité d’une minorité.

• Vous manipulez les sondages en dissociant les questions de mariage et d’adoption quand la loi porte sur les deux ensemble.

• Vous ignorez des centaines de milliers de personnes descendues pacifiquement dans la rue à plusieurs reprises et falsifiez les chiffres de leurs mobilisations.

• Vous foutez au panier une pétition historique de 700.000 signatures.

• Vous accélérez le calendrier législatif pour prendre de vitesse les opposants.

• Vous refusez d’organiser un référendum en invoquant le fait que l’article 11 ne prévoit qu’on y ait recours que pour les questions sociales et non sociétales,  alors même que le terme « sociétal » est un néologisme qui n’existait pas en 1958, et que la commission choisie pour examiner le texte à l’Assemblée est précisément la commission des affaires SOCIALES.

• Vous laissez des racailles de flics en civil malmener des jeunes filles et tabasser des gamins de 14 ans.

• Vous refusez aux maires leur droit à l’objection de conscience en les menaçant de 7 ans de prison.

• Vous faites coffrer des promeneurs parce qu’ils portent un sweat de la Manif.

• Vous multipliez les détentions arbitraires et les procédures abusives.

Et maintenant vous foutez en taule un étudiant qui est allé chanter la Marseillaise sur les Champs-Elysées…

Mais continuez, M. Hollande ! A ce train-là vous finirez par faire tirer sur la foule…

Continuez, Mesdames et Messieurs les juges, ministres, chroniqueurs et autres bonnes consciences subventionnées ! Bientôt vous réhabiliterez la gégène…

Continuez ! Vous êtes en train de forger une génération de résistants.

Vous croyez n’avoir à faire qu’à des cathos réacs mus par leur sentiment religieux ? Vous êtes mal ! L’ordre naturel qu’ils défendent est universel et vos coups de tonfa ont trempé leur conscience politique. Ils ont compris que ce mariage homo était le fruit vénéneux d’un arbre pourri par le mépris envers le peuple, la propagande médiatique et la dictature des minorités. S’ils pointent encore le fruit, ils pensent désormais à couper l’arbre. Et demain ils rallieront à eux le pays réel qui ne supporte plus votre condescendance.

Continuez ! Votre société utopique ne fait plus rêver. Notre génération en a soupé de votre progrès. Nous avons vu où mène votre libération des mœurs, votre marché-roi et votre relativisme déguisé en ouverture d’esprit. Nous sommes les enfants du divorce de masse, de la gay pride et de l’adultère en publicité dans le métro. Nous ne voulons pas de vos vies de merde, de cocus compréhensifs et de working-girls dépressives.

Continuez ! De toute façon vous avez déjà perdu… Déjà Cohn-Bendit est tombé, le monde dégueulasse qu’il incarnait le suit. Votre activisme n’y changera rien, c’est du bouche-à-bouche à un cadavre. »

Intervention des Hommen
Paris, Place Dauphine, 23 juin 2013

 

Image

 

 

28 juin 2013

Scheiße ! Scheiße ! Scheiße !

Je ne comprends pas.
Je ne comprends pas, comment une nation qui excelle dans la conception de tels objets, entres autres, va réussir l’exploit de se faire bouffer dans quelques générations par une population dont le seul mérite est celui d’avoir conçu le dürüm halal.
Que quelqu’un m’explique, gefallen, cet aveuglement suicidaire.
Merci.
Image
27 juin 2013

Armes de destruction massive.

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire « .

Houari Boumedienne, président algérien (ONU, 1974).

Eurabia-0042

25 juin 2013

Regardez bien cet enfant.

La lapidation est un dogme de l’islam issu des Hadiths, recueil de paroles du Prophète, modèle parfait pour tous les adeptes de l’idéologie islamique.

Cette petite fille essaye de défendre sa mère d’une lapidation.

Regardez bien cette photo.

Regardez bien cet enfant.

Image

Chaque fois que vous votez pour des politiciens qui vous parlent d’un islam modéré, qui déroulent le tapis rouge pour les dirigeants des théocraties qui financent l’islam, qui veulent introduire la Turquie en Europe …

Pensez à cette photo.

Et dites vous que vous vous rendez sciemment complices.

25 juin 2013

Ceux qui ne nous défendront pas.

Au sein de l’Armée Française, les jeunes « Français » d’origine maghrébine commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission.

images

23 juin 2013

EXCLU Les Jérémiades de Mylestin : le visage du prochain président français

Image

 

22 juin 2013

Taubira, après la loi, le point.

La loi Taubira est passée. La grande prêtresse du «mariage pour tous» mérite maintenant, en son nom, un principe, une théorie. Ou tout simplement un point.

Le point Taubira ou l’équivalent islamofasciste du Godwin.

Celui-ci s’appuie sur l’hypothèse selon laquelle une personne formulant une opinion objective, une critique fondée voire une vérité attestée, mais présentant une connotation péjorative à l’encontre d’un quelconque aspect de la religion dite musulmane, est susceptible d’être accusée d’islamophobie.

Contrairement au Godwin qui survient après une longue discussion, le point Taubira prend effet immédiatement, sans aucune possibilité d’argumenter rationnellement ou d’étayer raisonnablement sa réflexion. Le point Taubira est adressé à, et évidemment discrédite, celui qui formule cette accusation.

Pourquoi Taubira ?

Parce que Taubira, ministre de la justice de tous les Francais (sic!) qui ne souhaite «pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes », distille à la perfection, à travers ses combats anciens et récents, notamment au sein du régime islamo-poujadiste de Hollande, la quintessence de ce qu’on peut qualifier de nos jours, l’idéologie antiFrance, et dont l’islamisation est l’un des aspects les plus visibles, certainement le plus nuisible et possiblement irréversible.

En pratique, chaque fois que vous défendrez vos valeurs, vos convictions patriotiques, vos traditions contre un islam ouvertement conquérant, et que votre légitime défense sera censurée sous prétexte d’une islamophobie indue, un point Taubira sera accordé à votre accusateur.

Chaque fois qu’on vous persécutera au nom de votre citoyenneté, de la couleur de votre peau ou de celles de votre drapeau et que vous signalez les convictions religieuses de votre agresseur, vous êtes taxé immédiatement d’islamophobie : point Taubira.

Quand vous osez émettre la crainte légitime d’un remplacement de population en faveur d’une immigration spécifiquement musulmane, que vous dénoncez l’occupation outrageuse de nos espaces publics par des individus dont les signes externes d’appartenance sont inhérents au prosélytisme en faveur de leur invasion.

Quand vous dénoncez l’appartheid musulman qui s’installe dans nos crèches, nos écoles et à tous les échelons de nos institutions, ou les incivilités, les outrages aux forces de l’ordre, aux représentants et à la profanation des monuments des cultes «mécréants», inexorablement occasionnés par les mêmes individus et qu’on vous accuse d’islamophobie : point Taubira.

Quand vous énoncez des vérités indiscutables tels les versets coraniques incitant sans ambages à la haine, au mensonge, à la guerre, au massacre, à la lapidation, à la pédophile et qu’on vous reprochera votre islamophobie, ou à chaque fois qu’on vous lynchera parce que vous avez soit-disant provoqué un musulman par vos habitudes alimentaires, vestimentaires ou cultuelles …

Point Taubira, point Taubira …

Chaque fois que vous avez envie de vomir à la vue de ces individus barbus, cette racaille fétide au regard hargneux, ces voilées sans regard, qui vous exècrent, qui sifflent votre hymne national, crient impunément qu’ils veulent baiser la France jusqu’à ce qu’elle les aime et qui souhaitent vous envahir. On vous traitera d’islamophobe car vous refusez cet état de fait.

Chaque fois que vous vous étonnerez du silence assourdissant de vos « compatriotes » musulmans dits modérés devant les atrocités commises par leurs coreligionnaires dits immodérés, et qu’on vous traitera d’islamophobe : encore un point Taubira.

Quand vous êtes révoltés par la justice partiale à l’encontre des citoyens de souche qui veulent pacifiquement défendre leurs valeurs et la honteuse bienveillance à l’égard des racailles multi-récidivistes toujours majoritairement adeptes d’une même idéologie fasciste et totalitaire, ou que vous refusez ce multiculturalisme suicidaire, monocultuel et facteur manifeste d’instabilité sociale actuelle et de future guerre civile : on vous accusera encore et toujours d’islamophobie.

Je termine par un appel qui, j’espère, engrangera une myriade de points Taubira à tous ceux qui le condamneront.

Mon compatriote, mon frère souchien et mon futur compagnon d’arme, l’islamophobie est un droit, combattre l’islam est un devoir.

Cinq points Taubira.

Image