Les arabes par un arabe.

« En raison de leur nature sauvage, les Arabes sont des pillards et des destructeurs. Ils pillent tout ce « qu’ils trouvent […]. Les pays conquis par les Arabes s’écroulent. Les Arabes sont une nation sauvage aux habitudes de sauvagerie invétérées. La sauvagerie est devenue leur caractère et leur nature.

Par exemple : les Arabes ont besoin de pierres pour leurs foyers et leur cuisine : ils les prennent aux maisons qu’ils détruisent dans ce but. Ils ont besoin de bois pour leurs tentes, pour les étayer et en faire des piquets : ils abattent les toits, pour en tirer le bois dans ce but. La véritable nature de leur existence est la négation de la construction (binâ) qui est le fondement de la civilisation.

De plus, c’est leur nature de piller autrui. Rien ne les arrête pour prendre le bien d’autrui, que leurs yeux tombent sur n’importe quel bien, mobilier ou ustensile, ils s’en emparent. S’ils arrivent à la domination et au pouvoir royal, ils pillent tout à leur aise. Il n’y a plus rien pour protéger la propriété et la civilisation est détruite.

casseu10

 
[…] Et puis, tout Arabe veut être le chef. Aucun ne veut s’effacer devant un autre, fût-il son père, son frère ou l’aîné de la famille. On remarquera que la civilisation s’est toujours effondrée avec la poussée de la conquête arabe.
[…] En effet, en raison de leur sauvagerie innée, ils [les Arabo-musulmans] sont, de tous les peuples, trop réfractaires pour accepter l’autorité d’autrui, par rudesse, orgueil, ambition, jalousie.
[…] Il leur est difficile de se soumettre les uns aux autres, parce qu’ils sont un peuple sans loi, à l’état sauvage. En effet, la nation sauvage est plus apte à dominer les autres et à les réduire en esclavage. Ses membres ont la force de combattre d’autres nations : ils sont comme les animaux de proie.» (un lien parmi d’autres).

Ibn Khaldun, 1332-1406, sociologue, historien et philosophe. (voir Wikipedia)
Discours sur l’Histoire universelle (Al-Muqaddima), traduction nouvelle, préface et notes par Vincent Monteil (3 vol.), Beyrouth, 1967-1968 (réédition : Paris, Sindbad, 1978), t.1, p.294-301.

 

Image

Publicités

One Comment to “Les arabes par un arabe.”

  1. Les mes.sages de ce site s0nt postés sur
    https://twitter.com/AntiLeftistsFas : 150 si.tes/bl°gs lutta.nt con,tre l’is,lamisation et les fasci.stes gauchi,stes !

    , ,;!:; ,.;:;. . .h_ç.à-è. _- _.è_.’. -èu.-è ».'(- .i- »( .uè « .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :