Jihadiste en tailleur Chanel.

De tous les jihad, le plus dangereux est celui qui oeuvre voilé.

Voilé, dans le sens de sournois, de calculateur, d’hypocrite et de traître plutôt que voilé en rapport avec l’attribut vestimentaire de la religion dite musulmane, signe ostentatoire d’appartenance impertinente à cette idéologie sectaire et liberticide.

Au sein du pouvoir islamophile actuel, existe des personnes exécutantes, non voilées mais qui pratiquent néanmoins ce jihad en usant et abusant de la liberté que leur confère notre démocratie, de concert avec la domination que leur attribue leur statut, dans le but ultime de nuire au plus profond de notre civilisation afin de lui donner le coup de grâce et la remplacer ainsi par la civilisation musulmane.

Madame Belkacem, porte-parole du gouvernement du régime de Hollande, en est de celles-là.

Madame Belkacem est avant tout musulmane et marocaine, assujettie à son roi devant lequel elle porte le voile. Elle défend sa religion et déblatère parallèlement des propos calomnieux envers les valeurs et traditions inhérentes du pays qui l’a accueilli comme en témoigne son mensonge récent sur les mariages forcés.

Image

Madame Belkacem, la musulmane, clame son attachement aux valeurs de son pays natal dont le précédent Roi déclarait “qu’à partir du moment où on est musulman on ne peut pas être laïque, et une fois qu’on l’est on n’est plus musulman, car le droit musulman vous colle à la peau, qu’on le veuille ou non tant sur le plan du droit public que sur le plan du droit privé”.

Madame Belkacem, la musulmane, parle de “servitude volontaire” des femmes en rapport avec les congés de maternité, de la “suprématie masculine” en occident comme étant “la dernière aristocratie” et que “nulle part il n’est écrit que des femmes doivent périr sous les coups des hommes” et fait dans le même temps du prosélytisme en faveur de la théorie du genre.
Madame Belkacem, la musulmane ignore-t-elle que dans sa religion, la suprématie masculine est loi et que son prophète, polygame, pédophile, violeur a prôné la lapidation à mort des femmes.

Madame Belkacem, la musulmane, s’acharne à proscrire tout débat voire toute réflexion sur l’interruption volontaire de grossesse en instaurant le “délit d’entrave” car le seul acte d’”informer” ou d’exercer des “pressions morales et psychologiques” est désormais passible d’une peine correctionnelle de deux ans de prison.
Madame Belkacem, la musulmane, ignore-t-elle que selon les préceptes de sa  religion la vie d’un foetus est “tellement protégée” et qu’une femme enceinte ne doit être lapidée à mort qu’après avoir accouché, allaité puis sevré son enfant.
Madame Belkacem, la musulmane, ignore-t-elle la règle de base en islam en ce qui concerne l’avortement, qui en est l’interdiction.

Madame Belkacem, la musulmane, tient ostensiblement un double discours. Comment peut-elle être restée attachée aux valeurs de son pays natal, valeurs intrinsèquement indissociables de celles de l’idéologie islamique, et oeuvrer de manière si calculée dans son pays d’accueil pour des valeurs qui lui sont en totale contradiction. Irait-elle prêcher avec autant de ferveur dans son pays natal auquel elle reste si attachée et si rampante, devant son roi, en faveur de l’avortement, en faveur de l’égalité juridique et sociale des hommes et des femmes?

Image

Madame Belkacem, ne serait-elle rien d’autre somme toute qu’une jihadiste adepte du mensonge, une jihadiste en tailleur bien plus dangereuse que ses coreligionnaires dit intégristes qui oeuvrent à visage découvert, une jihadiste qui s’attèle avec insistance à une démolition systématique et calculée au plus profond de notre civilisation, pour la déconstruire.
Comme si l’ouverture des vannes de l’immigration spécifiquement musulmane et les naturalisations qui en découlent ne lui suffisaient pas car si on voulait changer de peuple en faveur d’un autre, favoriser la démographie d’une population au dépens d’une autre, on ne s’y prendrait pas autrement.

Publicités

2 commentaires to “Jihadiste en tailleur Chanel.”

  1. Puisqu’elle est ministre des droits des femmes, elle n’a qu’à s’occuper du sort des femmes dans les banlieues, obligées de porter le foulard !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :