Malek Boutih hanté par le 21 avril 2002

Malek Boutih compare les résultats du premier tour des municipales à ceux du 21 avril 2002, sauf que cette fois-ci, pour Malek, Abdelmalek, de son prénom complet, « le 21 avril était une destruction au sommet, ces municipales sont une destruction à la base ».

Du sommet à la base, rien ne va plus. Pour Abdelmalek, tout s’effondre. Les Américains ont eu leur 11 septembre, nos socialistes maison, en tenaces progressistes, ont de manière de plus en plus récurrente leur 21 avril. Et à chaque échéance électorale, c’est le train-train habituel, la sempiternelle occasion de se commémorer collégialement ce 21 avril du terroir, version à l’endroit pour les uns, version à l’envers pour les autres. Ne manque, de fait, à nos socialistes cuvée 2012 que la thèse du complot pour goupiller leur scénario. Mais en fin tacticiens, nos habiles socialistes du millésime ont trouvé bien mieux que la combine du complot pour soutenir leurs antithèses. Ils ont trouvé la bête immonde, responsable du retour dans le futur des heures les plus sombres de notre histoire. Et patati et patata.

Mais revenons à la tournure syntaxique de Malek, Abdelmalek, de son prénom complet, esclave du souverain littéralement, ou plutôt serviteur, politiquement correct oblige. Ces municipales sont donc une destruction à la base. Mais qu’est-ce donc l’authentique définition de cette base pour Abdelmalek. Cette base c’est qui, cette base c’est quoi. Ce sont peut-être tous ceux qui ne pensent pas comme Abdelmalek, invariablement taxés d’extrêmes ou ceux qui en font le jeu. Ou est-ce peut-être ceux qui pensent peu, des imbéciles, esclaves de leurs instincts nauséabonds les plus primitifs. Ou bien carrément des gens qui ne pensent pas et avec lesquels il est inutile de débattre. Peut-être aussi que cette base, ce sont tout bêtement ces français, qu’on appelle communément des souchiens qui ne veulent plus subir des Abdelmalek, ces céfrans, ces faces de craie, ces babtous, ces sous-chiens qui ne supportent plus de bouffer du halal, de voir leurs rues occupées, leurs enfants stigmatisés, leur histoire pillée, leurs valeurs menacées, leur civilisation transformée.

 

Image

Récemment, Malek Boutih, sur le plateau de Mots croisés, en authentique français, en démocrate de souche, déclarait face à Florian Philippot que si «vous gagnez vous aurez un problème de légitimité à notre égard, on ne se laissera pas faire … tout le monde va se battre contre tout le monde, se bouffer les uns les autres».

Les urnes ont parlé. Nous attendons avec une sereine impatience que Malek, Abdelmalek et tous les autres serviteurs, aient les burnes de mettre en pratique ces affirmations. »

https://www.youtube.com/watch?v=UgpGk2we1Iw (17 min 10 sec – 19 min 40 sec).

Publicités

3 commentaires to “Malek Boutih hanté par le 21 avril 2002”

  1. Authentique français et démocrate de souche ??? A lire au second degré, évidemment !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :