Les musulmans modérés sont-ils vraiment hostiles aux musulmans immodérés…

Les abominations se suivent et se ressemblent. L’horreur au bout d’un clic, en numérique et haute définition. De nos jours, il suffit d’être connecté pour apprécier les adeptes de la religion dite d’amour, de tolérance et de paix dans leur pratique contemporaine du jihad. Islamique, comme par exemple mitrailler au hasard des civils sur une autoroute, islamique comme décapiter des hommes, jouer au foot avec leur têtes, ou les décapiter partiellement et les filmer agonisant dans un fossé, islamique comme lapider à mort des femmes, des filles, des enfants. Avec ou sans la musique de fond chantant les louanges du Prophète de l’islam. Au nom d’Allah. Invariablement. Allah, le Clément, le Miséricordieux. De quoi susciter des vocations. En arabe dans le texte. La page nous avertit que les âmes sensibles n’ont qu’à s’abstenir. Quelles âmes? Peut-on encore parler d’âme, d’humanité à ce stade de déshumanisation. Arte. Un samedi sur deux  l’horreur nazie. Allah, chaque jour, au bout d’un clic, l’horreur fondamentale de l’islam.

Ces horreurs commises par des détritus, des ordures, des musulmans dits immodérés. Des islamistes. Une minorité, apparemment. En tout cas en apparence. Les musulmans dits modérés. Une majorité, silencieuse. Toujours silencieuse. Aphone, aphasique, amnésique. Quelles pensées, quelles certitudes, traversent l’âme d’un musulman dit modéré à la vue de ces crimes contre l’humanité commis au nom de sa religion commune avec celle des détritus, des ordures, des musulmans dits immodérés. Quelles certitudes? Un doute? Ephémère. Sans doute.

Quel silence asphyxiant, étouffant, de cette communauté des musulmans dits modérés. «Ces gens là ne sont pas de vrais musulmans». C’est dans le Coran. Tout est dans le Coran, dans les Hadiths. Le jihad est inhérent au Coran. Consubstantiel à l’islam. «Le Coran est amour et tolérance». Pas celui de Médine, dont les versets, les plus intolérants, abrogent tous les versets pacifiques précoces de la période Mecquoise. Le principe d’abrogation. Une fois qu’on l’a compris, on a tout compris. «Islamophobe». La haine dans le regard de ce musulman modéré. La même haine distillée par le regard de ce détritus, cette ordure, ce musulman dit immodéré brandissant la tête décapitée d’une fillette, près de Homs. En Syrie.

Un signal de la part de la communauté des musulmans dits modérés. Un indice qui les désolidariserait de leurs coreligionnaires dits immodérés. Un signe pour s’émanciper des préceptes belliqueux, des appels explicites à l’esclavagisme, au meurtre, au mensonge, au vol, à l’anéantissement des non-musulmans, au massacre des mécréants. Au meurtre exalté sans équivoque dans les textes fondateurs de leur idéologie. Un seul signal. Un seul indice. Un seul signe. Aussi infime fût-il.

Pour dénoncer le jihad. Consubstantiel à l’islam.

Pierre Mylestin

Image

http://ripostelaique.com/les-musulmans-moderes-sont-ils-vraiment-hostiles-aux-musulmans-immoderes.html

Publicités

2 commentaires to “Les musulmans modérés sont-ils vraiment hostiles aux musulmans immodérés…”

  1. « Pour dénoncer le jihad. Consubstantiel à l’islam. »
    Lire, ou relire le Pentateuque, et l’on se rend compte que mahomet (si tant est que c’était son prénom, ce dont je doute) n’a rien inventé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :