Archive for juillet, 2014

28 juillet 2014

Ci-gît la France.

La France est née du Baptême de Clovis à Reims et succombera de l’islamisation de la République au sein de l’Union Européenne.

clovis

8 juillet 2014

Chateaubriand (1768-1848).

unned

7 juillet 2014

Anne, ma soeur, ne vois-tu rien venir ?

Le peuple fait les soldes. Il n’a pas le temps de faire une révolution. Il regarde le mundiâl aussi. Et même si les plus belles plumes de la réacosphère nauséabonde s’y mettent, même si c’est toujours bien écrit, dans le fond et la forme, émouvant parfois, ces appels à se soulever, à se mutiner, à se prendre enfin en charge sonnent invariablement creux. Comme des prêches à des convertis. Des convertis, assurément, mais non pratiquants.

Anne, ma soeur, ne vois-tu rien venir ?

De fait. On ne voit toujours rien venir. Anne se fait violer, ses enfants tabassés, son drapeau brûlé, son hymne sifflé, des biens incendiés, nos monuments saccagés, notre histoire bafouée, nos églises profanées, les rues occupées, nos enseignants massacrés, des insurrections et scènes de guérilla urbaine post-footballistique, post-saint-Sylvestre, post-un regard mal placé, post-tout-et-n’importe quoi, et on ne voit toujours rien venir. Même les bouddhistes commencent à se soulever comme en témoignent les événements récents en Birmanie fraîchement démocratique. Les bouddhistes ! Eux, qui en temps normal ne feraient pas de mal à un moustique, se révoltent finalement contre les coreligionnaires de ceux qui veulent, chez nous, impunément nous imposer leur culture, leurs dogmes avec l’aide bienveillante de la République dite laïque. Laïque et déculturée.

Peut-être que ce peuple républicain est encore repu, trop repu, que les frigos sont encore pleins, ou que, par crainte de gâcher son petit bien-être précaire, sa télé-réalité, ce peuple ne veut encore rien voir venir.

Anne, ma sœur Anne, ne veux-tu encore rien voir venir ? Le Grand Remplacement, la démographie des autres.
Mais pourquoi sommes-nous devenus dans notre écrasante majorité, si apathiques, atones et toujours si tolérants. De moins en moins certes, mais encore trop. Encore trop permissifs envers les nuisibles. Peut-être que ce peuple de veaux s’est mué en un peuple de moutons apeurés, résignés à se faire abattre de manière de plus en plus régulière. Rituelle. Ou peut-être que ce peuple, trop fatigué, ne se lèvera pas tout seul. Un coup de pouce bienveillant l’aiderait à s’émanciper.

 

autruche.mahomet

 

Aymeric Chauprade, qu’on ne doit plus présenter, conférencier de renom en géopolitique et vrai gaullien de surcroît, avait un jour commenté sur l’esprit de l’armée française en affirmant que « les militaires sont loyalistes (….) mais n’en pensent pas moins, et surtout ils se disent, vivement que le peuple se réveille, et on sera encore plus loyalistes, quand il aura élu un autre gouvernement, radicalement différent (…) et qu’il ne faut pas que Monsieur Valls et ses amis s’attendent à ce que les militaires viennent le sauver quand il sera dans la merde, excusez moi l’expression ». Et de rajouter « ils couleront tous seuls et l’appareil militaire et policier viendra en concours au peuple français pour mettre en place une élite nationale et authentiquement attachée aux intérêts des français. » CQFD.

https://www.youtube.com/watch?v=Xrz5Sxh96s0

Je ne sais pas vous, mais moi, cette odeur de mouscaille dont parle Aymeric Chauprade, je commence à en avoir ras les narines.

L’armée, les forces de l’ordre. Loyalistes certes, mais envers le peuple de France en premier lieu. Un seul indice de leur part et nous sommes prêts. Ou bien devrions nous leur donner enfin le signal qu’ils attendent de nous.

Pierre Mylestin

6 juillet 2014

Et les 10 % c’est quoi ?

10459922_10204146877300256_639750903621273455_n

2 juillet 2014

La réforme territoriale a déjà eu lieu : il y a deux France…

Au cas où vous ne l’avez pas encore remarqué, la réforme territoriale a déjà bien eu lieu. Depuis un bail, quelques investitures, plusieurs mandats, présidentiels. Le pire, c’est que la dernière recrue républicaine qui officie à l’Elysée en ces sinistres temps, François Hollande, pour ceux qui n’arrivent toujours pas à le croire, à l’insu de son plein gré, sera le premier chef en l’état à implémenter durablement cette réforme. La constitutionnaliser. Déjà, le soir de son élection, on la sentait venir cette réforme. On la sent bien encore, de plus en plus profond au fil des mois. A chaque occasion, à chaque Aïd.

Il s’agit là d’une réforme bien plus drastique que le passage à 14 régions métropolitaines. François Hollande a toujours voulu voir grand. Le Mariage pour Tous, Najat, Taubira, Julie. Il ne s’agirait en effet plus que de deux régions. Deux régions et pas une de plus. En fait et dans les faits, deux zones, deux contrées, territoires, deux terroirs. Deux bleds opposables que tout tend à opposer, inévitablement dans le futur proche. Inchallah.

Pour faire concis, la République des Lumières est ainsi devenue divisée, à la grosse louche de chorba sans porc, entre ceux qui remplacent, ceux qui aident à remplacer, les remplacistes, et ceux qui se font remplacer. Laconiquement, la région du halal et la région du haram. Dar el harb. Dar el salam.

Par exemple, dans la région halal, La Marseillaise, on ne la chante pas. Dans celle du haram, si on la chante, les beaux jours, surtout en famille, on se fait gazer. Sinon, en temps ordinaire, ceux qui osent fredonner, en tricolore, cet hymne initialement écrit pour exhorter le peuple de France à combattre contre la tyrannie et l’invasion étrangère, transiteront de force au poste de rééducation correctionnelle de la République.

Aussi, dans la région des UMP-PS-EELV-FDG-DLR-PC-NPA-UDI-MODEM-PR, acronyme succinct des remplacistes, un front est systématiquement dressé contre un autre Front. Ivan Petrovitch Pavlov, prix Nobel de Médecine en 1904, avait décrit déjà ce curieux phénomène, ce conditionnement. Avec son chien. Front contre Front. C’est comme ça que ça se dénouera à la fin. Au front. Probablement. Certainement.

 

Image

 

Autres clébards, autres temps, autres conditionnements. Autres régions, autres chenils. Les nouveaux chiens de garde, le cheptel des journalistes subsidiés. Les experts qui psalmodient en boucle et autant de zèle et assiduité les contre-vérités rituelles subies au quotidien par le souchien moyen. Du Pavlov pur pedigree. Wouaf, wouaf, Mesdames, Messieurs, bonsoir, dans le vinteure ce soir, wouaf wouaf, le Ramadan, très chers Français, a commencé, wouaf, le premier ministre a fait son allocution au cours de la cérémonie du Fitr organisé dans les locaux de la République laïque et divisible, wouaf. Vous connaissez la suite.

Puis, il y a ceux qui osent apostasier cette nouvelle liturgie au pays de la laïcité à double vitesse. Les harams, les islamophobes, les futurs excommuniés du PAF, les réacs du préchi précha. Direction le tribunal de la pensée. Le mur des cons, SOS racisme, Harlem, MRAP, LICRA, UOIF, et caetera, et caetera, nouveaux flics et juges subsidiés oeuvrant officieusement dans la région hahal.

Enfin et sans être tout à fait exhaustif, il y a aussi évidemment, les hommes en bas résille, les pride, les homogénistes en tous genres, les femmes nibards à l’air, les ABCDésites, les supporters de l’équipe de football de la région algérienne de France, les chanteurs populaires et anti-populistes, les acteurs engagés et les humoristes enragés.

Tous, servant directement ou indirectement la cause de leur nouvelle patrie, somme toute. La oumma, aux dépens de la France. Par conviction, par omission, par trahison calculée ou tout simplement par pure sottise.

Et ce que beaucoup d’entre eux ignorent encore, c’est qu’ils ont déjà, à ce stade, acquis deux statuts.

Dhimmi pour les uns. Collabos pour les autres. Perdants à tous les coups.

Pierre Mylestin

http://ripostelaique.com/la-reforme-territoriale-a-deja-eu-lieu-il-y-a-deux-france.html