L’Etat islamique recrute, l’armée française licencie

Pendant que l’Etat Islamique recrute, que ses adeptes éructent les versets du Coran, l’Armée Française doit licencier. L’EI, islamique et insoumis, sauf à la religion de paix et d’amour, adoubé par le mécénat des contrées islamo-complaisantes qui ont pour constitution, officielle ou officieuse, l’islam, voit ses effectifs renforcés de jour en jour par le bénévolat de nos concitoyens biberonnés aux valeurs de la République laïque, et endoctrinés pour la plupart dans les agences « pôle emploi vers le jihad » qu’hébergent les quelques 2500 mosquées officiellement reconnues, voire subsidiées, par ladite République.

Cette République Heureuse se montre pourtant nettement moins mécène et singulièrement moins amène à l’égard de son Armée, la « grande muette », qui, sage et docile, est le souffre-douleur consentant des « restructurations » récurrentes imposées au fil des investitures comme en témoigne le dernier bradage en date dévoilé par le ministère de la Défense.

Après avoir tapiné la justice, notre souveraineté territoriale, notre souveraineté financière, cette République folle, pendant que des pans entiers de son territoire se voilent, pendant que sa laïcité érigée en religion est profanée par ceux même qu’elle défend à contre-courant et qui souhaitent lui imposer la leur, cette démente et gâteuse, supprime, dissout, désarme, élague dans le contingent de ce qui pourrait être notre dernier rempart face au déchaînement de barbarie islamique qui guette la France. Après, horreur, le Président nu, voici, malheur, la France bientôt à poil.

1927000_Page__2

Néanmoins, une lueur d’espoir subsiste. Dans un rapport intitulé « Les militaires français issus de l’immigration », publié en 2005 par l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI), les effectifs de l’armée française comptaient entre 10 et 20% de soldats musulmans. Bien qu’une certaine proportion de ces soldats ait refusé « de partir en opérations extérieures » notamment en Afghanistan, sous prétexte de raisons religieuses, comprenez afin de ne pas combattre leurs coreligionnaires et « frères musulmans », cette étude démontrait quand bien même que ces derniers se montrent « aussi patriotes » que leurs frères d’armes, qu’ils n’ont « pas de problème d’allégeance » et se « sentent français ». Ce rapport concluait que la carte d’identité du pays d’origine – comprenez, pas la France, est vécue « uniquement comme une facilité pour aller visiter la famille ».

Nul doute que les vocations suscitées par l’Etat Islamique chez nos jeunes compatriotes musulmans issus, déjà, de la 4ème génération d’immigrés, se mueront, grâce à la pédagogie citoyenne de nos responsables et des écoles de la République, en incitation à porter les armes de la France, non pas contre la France, mais pour défendre ses intérêts et ses valeurs en tous temps et en tous lieux et de combattre vigoureusement ceux qui corrompent le « vrai message de l’islam ». En tous temps et en tous lieux.

Pierre Mylestin

http://ripostelaique.com/letat-islamique-recrute-larmee-francaise-licencie.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :