Quand la crèche de Béziers fait débat…

nativit---565x250

En général, il est fort utile, en tout cas certainement pas idiot, d’avoir un avocat sous la main. Sauf, évidemment, quand il s’agit d’un idiot utile.

À Béziers, en République laïque, à l’occasion du solstice d’hiver, Robert Ménard, maire, prévoit de monter dans le hall de l’hôtel de ville une sorte d’installation miniature en forme d’étable avec à l’intérieur quelques petites figurines, notamment un papa, une maman, leur nouveau-né dans son berceau entouré d’un âne et d’un bœuf, quelques bergers, une poignée d’animaux de la ferme ainsi que trois notables visiteurs issus de la diversité venant porter leurs présents à cette famille d’un genre traditionnel. Pour étoffer le tout, un sapin vert en forme de sapin classique se trouverait à proximité de cette mise en scène bon enfant.

Hormis les prévisibles cris d’orfraie de « camarades de lutte » locaux et autres anthropophages usuels de curés qui ont sauté sur l’aubaine pour enguirlander l’initiative, d’autres réactions moins prévisibles, venant curieusement de défenseurs de la famille dite traditionnelle, n’ont pas tardé à se faire connaître. Parmi ceux-là, l’avocat officiel de la Manif pour tous, Maître Henri de Beauregard, qui voit d’un mauvais œil ce décor ostentatoire et stigmatisant : « Utiliser la crèche pour faire de la provoc’ et créer de la division, fallait y penser », piallait-il il y a quelques jours, dans un louable élan républicain dont le but était, manifestement, de ménager la susceptibilité tatillonne d’une proportion significative de ses compatriotes adeptes de la religion dite de tolérance, dont les représentants de moult collectifs défilaient, notamment à l’appel de l’UOIF, à ses côtés dans les cortèges de ladite LMPT.

Étonnamment, pour Maître de Beauregard, défendre la famille traditionnelle occidentale aux côtés de musulmans ne semble pas une provocation en soi, venant de la part d’individus dont les dogmes imposent une vision de la famille qui inclut la polygamie, qui légitimise de battre son ou ses épouses, qui considère celles-ci comme un « champ » pour les hommes qui peuvent y aller comme ils l’entendent, une idéologie où la femme vaut la moitié d’un homme et où, lorsqu’elle est victime d’une répudiation prononcée à trois reprises, celle-ci devient irrévocable, la femme devenant interdite à son mari sauf si elle se marie avec un autre homme. Une idéologie dont le prophète, considéré comme modèle à suivre par tous les adeptes de l’islam – fussent-ils modérés ou immodérés –, convola en noce halal avec 13 épouses, la plus jeune ayant 6 ans, a gardé en captivité des esclaves sexuelles, a commandé l’assassinat de femmes, a encouragé ses hommes à violer les femmes réduites à l’esclavage, et qui considère explicitement que la femme est inférieure à l’homme dans tous les domaines. Sauf dans le domaine du vice où elle est son égale. Et j’en passe et des meilleures.

De plus, M. de Beauregard, l’homme de foi, devrait éventuellement se poser quelques questions en rapport avec l’islam qu’il dorlote. Le considère-t-il comme une mouvance strictement religieuse ou bien une idéologie qui comprend notamment des aspects juridiques dans ses fondements ? Dans le second cas, M. de Beauregard, l’homme de loi, devrait se poser la question subsidiaire : est-ce que deux systèmes juridiques, dont les fondements sont par ailleurs diamétralement opposés, peuvent cohabiter pacifiquement sur un même territoire ?

Non, Maître Henri de Beauregard déniche la provocation quand il s’agit de la religion chrétienne et prône le respect et la soumission par ailleurs. Avec de tels accommodements irraisonnables, s’appeler bientôt Joseph, Marie ou même Henri deviendra éminemment en soi un acte de provocation et de division, et si on voulait sciemment nous soumettre à l’islam tout en reniant nos racines chrétiennes, même un idiot utile ne s’y prendrait pas autrement.

http://www.bvoltaire.fr/pierremylestin/creche-beziers-fait-debat,135368

Publicités

2 commentaires to “Quand la crèche de Béziers fait débat…”

  1. mais il y a beaucoup d’autres façons d’agresser la laïcité à la vronzaise et de faire pleurer marianne
    tenez , on peut insulter la loi de 1905 par l’assiette !
    hé oui
    vous n’y aviez pas pensé , avouez
    je vous explique
    le 6 janvier, tout le monde, Habsolument tout le monde , tire les rois
    oui , la galette, la fève, , la couronne, un black un gris un blanc qui viennent au chevet du bouzet pour lui faire une risette
    hé bien, ça , c’est cultuel , pas culturel
    et comme tel , haram , interdit dans l’espace public !
    et si on suit cette logique , toutes les galettes des rois devraient être interdites dans tous les services administratifs, hospitaliers , mairies , ministères, transports en commun , casernes , commissariats que sais encore….
    et les zinspecteurs de la libre pensée iront vérifier le corps du délit , soyez en sûr !

    tiens, où croyez vous donc que va se vérifier l’absence de galette ingérée ?

    oui , vous avez trouvé !
    dans les chiottes !

    ces mecs ont donc plainement mérité le surnom de fouille étron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :